Journée Max Planck – Conférence

Détails de l’événement

  • 31 mai 2018
  • 10 h 30 min - 12 h 30 min
  • Cité du Livre
    Amphithéâtre de la Verrière
    8 rue des Allumettes
    13100 Aix en Provence
  • 04 13 91 07 30

VOUS AVEZ DIT QUANTIQUE ? … COMME C’EST BIZARRE !

 

« La connaissance en physique est semblable à un grand ciel bleu, à l’horizon duquel subsistent seulement deux petits nuages… » Quand le physicien britannique Lord Kelvin prononce cette phrase en avril 1900, la science paraît avoir tout compris. Le monde semble définitivement expliqué.

Il ne se doute pas que six mois plus tard, dans un « acte de désespoir », un certain Max Planck va faire se déchirer le ciel. Comment ? En formulant l’hypothèse ad hoc que l’énergie est transmise en grains irréductibles appelés « quanta ». Quanta ? Quantique ? En se penchant sur l’infiniment petit, en plongeant parmi les particules qui sont dans les atomes qui sont dans les molécules qui sont dans les cellules qui sont en nous, au coeur de la matière, la physique quantique bouleverse notre conception de la réalité.
Dans les décennies qui suivent, les plus grands physiciens reconnaissent en Max Planck leur précurseur et provoquent de curieux débats : Un chat peut-il être mort et vivant ?
Existe-t-il des mondes parallèles ? Dieu joue-t-il aux dés ? Le regard d’une souris peut-il changer l’Univers ? La plus puissante théorie jamais inventée par l’homme fournit des prédictions d’une précision allant jusqu’à quatorze chiffres après la virgule, mais… sa signification nous échappe. La brèche ouverte par Max Planck s’ouvre aujourd’hui encore sur des ténèbres. Gaston Bachelard écrivait : « Au fond de la nature pousse une végétation obscure ; dans la nuit de la matière fleurissent des fleurs noires. »

Événement gratuit sans réservation

Les intervenants présents lors de l’événement :

Claude Aslangul

Claude Aslangul est physicien et professeur émérite à l’université Pierre-et-Marie-Curie. Ancien professeur à l’ENS-Ulm, intervenant à l’ENS-Cachan et aux lycées Henri-IV et Louis-le-Grand, il est l’auteur des ouvrages Mécanique quantique (De Boeck, 2007) et Des mathématiques pour les sciences (De Boeck, 2011).